sam. Déc 15th, 2018

Cotons démaquillants lavables : Comment passer le cap ?

Réduire son empreinte écologique est notre nouveau défi au quotidien. Et il existe quelques petits gestes que l’on peut mettre en place au quotidien pour éviter que nos déchets s’empilent. Et l’univers de la beauté n’y échappe pas avec l’apparition des cotons démaquillants lavables qui veulent remplacer ceux jetables. Focus sur certaines idées reçues et sur comment passer en douceur le cap.


Le coton démaquillant lavable c’est sale/cela se nettoie mal. 

Se démaquiller chaque jour avec le même coton démaquillant peut faire peur niveau hygiène. Effectivement laisser trainer ses cotons sales pour les laver en machine une fois par semaine peut s’avérer peu ragoutant. La solution est de les laver à la main chaque jour avec un peu d’eau chaude et du savon de marseille, et le laisser sécher tout simplement à l’air libre. Et même si l’on peut penser que notre coton ne vas pas redevenir blanc comme neige entre le mascara, et autres textures liquides comme le fond de teint, c’est tout l’inverse qui se produit, la matière se détache très facilement pour une réutilisation très facile.

Il perd de sa qualité au fur et à mesure et/ou de sa douceur :

Si on prend bien le soin de procéder au nettoyage de son coton après utilisation, la matière ne prend pas le temps de pénétrer dans la fibre, et il est plus facile de les conserver longtemps. Il ne faut pas hésiter à « essayer » plusieurs marques de cotons démaquillants avant de s’engager sur la longue durée, car certains sont de nature plus rêches que d’autres, et en fait une expérience utilisateur moins agréable.

Cela démaquille moins bien qu’un coton classique :

Contrairement à certains cotons dits classiques, certains cotons lavables sont constitués de deux faces, l’une pour les textures liquides comme les eaux micellaires, et l’autre pour les textures en gel ou lait. Impossible donc de ne pas trouver son bonheur pour son démaquillage au quotidien.

On passe le cap comment ?

Tout en douceur, il faut pouvoir intégrer ces cotons lavables à notre routine beauté. Au départ, il est tout à fait possible d’envisager son utilisation un jour sur deux, pour s’habituer à son utilisation. Puis, petit à petit l’intégrer complètement. Leur douceur fera un bien fou à votre peau, et contribuera à moins l’agresser lors du démaquillage au quotidien. On saute le pas !